Notre premier voyage, la Bretagne.

La Bretagne

Premier voyage à bord de Nez-au-Vent
C’est un premier essai, un voyage test, en quelque sorte.

Nous avions 3 semaines de congé en commun, et l’envie d’éprouver un peu notre petit fourgon
sur la distance, mais aussi voir si la vie commune dans 10m° et 24h par jour était aussi simple
et sympa que nous l’avions imaginée!
Nous prenons donc la route en ce beau et très  chaud mardi 1er août.
Aux vues des températures que nous avions dans le sud, nous avons décidé de mettre
le cap un peu plus au Nord.
Jusqu’à la Bretagne!
Région merveilleuse que nous avions décidé d’explorer principalement par la côte,
et d’est en ouest, et ce, en ne passant que par les petites routes!
Ainsi commença notre premier voyage!

 

On prend la route!

Premier arrêt dans les Cévennes, un lieu magique où l’on ne saurait différencier l’endroit de l’envers…

La vue depuis notre lit! La vie en fourgon permet tant de couchés et levés de soleil merveilleux, et uniques.
Nous avons trouvé cet endroit grâce à l’application Park4night, un super outil pour les voyageurs car il permet de trouver les aires
de camping-car, pique nique, ou camping sauvage!

Chaque lieu où nous passons la nuit nous offre un nouveau jardin pour le petit déjeuner! Bientôt arrivés en Bretagne!!

La forêt de Brocéliande héberge le val sans retour, où la fée Morgane piège les hommes infidèles jusqu’à être déjouée par Lancelot du lac;
et la fontaine de Barenton, réputée pour faire pleuvoir.
Brocéliande serait aussi le lieu de la retraite, de l’emprisonnement ou de la mort de Merlin.
Un lieu particulier où s’entremêle les histoires magiques de la légende Arthurienne, avec la réalité.
Les Cairns que l’on voit ci dessus sont, dit-on l’oeuvre des lutins protecteurs de ce bois.

On raconte également que ce serait le sang des fées qui donnerait à ce petit ruisseau cette couleur rouge orangée si particulière.
Elles le verseraient afin de fertiliser la forêt magique de Brocéliande.

 

On a joué aux lutins, en construisant notre propre Cairn.

 

 

La Bretagne est connu pour ces divers sites mégalithiques.
Nous avons eu la chance, grâce à une rencontre fortuite, de trouver l’un de ces sites, très peu connu, et donc très peu touristique; mais
surtout gratuit et en accès libre!
On les appelle les Pierres Droites de Monteneuf, qui se trouvent comme leur nom l’indique à Monteneuf, dans le Morbihan.
Une ambiance mystérieuse, due aux nuages bas et à la brume, était au rendez-vous, et l’averse n’a pas manqué!!

 

Une amie nous attendait dans la très coquette ville de Josselin. Nous avons eu la chance d’y arriver un jour de marché.
Que d’étales remplies de spécialités locales! On y vend d’ailleurs un excellent Kouign-Aman tout près de l’église.
Le clocher de la ville est accessible gratuitement, il n’en fallait pas plus pour nous décider à monter les quelques 600 marches.
La photo a d’ailleurs été prise de là-haut.

 

 

Saint Malo, et son fameux port.
Etant donné la configuration de cette ville étonnante, nous avons décidé de laisser Nez-au-Vent en dehors des remparts,
et de la découvrir à vélo!
Une journée merveilleuse, qui donnerait tort à ceux qui pensent qu’en Bretagne, il ne fait que pleuvoir!
Nous avons même pu profiter de la plage, malgré la température frisquette de l’eau!

 

 

Paimpol, dans les Côtes d’Armor, c’est l’un des principaux port de pêche et de plaisance donnant sur la Manche.
Le seul lieu où nous avons pu observer un levé ET un couché de soleil du même endroit, sans bouger de notre fourgon! Nous y avons
rencontrés deux personnes complètement différentes l’une de l’autre, l’un plus âgé vivait dans un camping-car tout équipé en confort,
le second, plus jeune, dans sa voiture, confort 0. Nous étions l’étape intermédiaire, celle qui permet le lien. Nous avons petit déjeuner tous ensemble
ce matin la.

 

Roscoff, dans le département du Finistère.
Ancien havre de corsaires puis de contrebandiers, d’où partirent les Johnnies -ou petits “Jean” en français, enfants pauvres âgés d’une
dizaine d’années- vendre leurs oignons rosés avec leurs embarcations de fortune, aux îles anglaises.
Son port en eau profonde, desservi par Irish Ferries et Brittany Ferries assure la liaison en ferry avec les îles Britanniques ainsi que l’Espagne.
Cette ville abrite une diversité biologique propre à deux écosystèmes d’algues.

 

   

Roscoff est donc connue pour son port, ses algues, ses oignons; mais aussi pour sa bière et son cidre!
Nous avons décidé d’y visiter une brasserie/cidrerie traditionnelle Bretonne. Afin d’honorer l’histoire de leur ville, la brasserie Kerav’Ale
a inventé la bière à l’oignon! Un mélange surprenant, mais franchement pas désagréable! S’utilise plutôt en cuisine.

 

 

Le château de Kerjean, à Saint-Vougay, toujours dans le Finistère.
L’un des plus beaux exemples de la Bretagne prospère et du style Renaissance.
Prix plus qu’abordable pour la qualité de la visite, et des moyens ludiques mis en place afin que chacun puisse apprendre et découvrir
l’histoire du château.

 

Locronan, petite cité de caractère, elle a aussi été gratifiée du label des plus beaux villages de France. Et elle le mérite!!
Autour de l’église, les toits du village sont des œuvres d’art. De sa belle époque, le village a conservé une place centrale pavée
ornée d’un puits, la vaste église Saint-Ronan, des maisons Renaissance en granite. (Voir aussi galerie)
En entrant dans ce tout petit village, nous faisons un saut dans le temps. Tout, absolument tout nous renvoie à une autre époque:
des enseignes à l’ancienne, aux commerces dévoilant leurs étales aux milles merveilles pour les yeux et les papilles!
Locronan est également célèbre pour ses tisserands. En effet, le chanvre fleurissant un peu partout aux alentours,
les villageois en firent commerce sous forme de voile pour les navires de Croisade.

 

Kerlouan, commune de la côte du Finistère.
Son littoral est formé de nombreuses plages et d’énormes rochers, ces derniers pour la plupart en granulite, et disposant d’une faune
et d’une flore présente surtout à l’aube.
Nous avions un emplacement parfait, avec un terrain plat, la vue sur la Manche depuis le fourgon, et un climat idéal!
La ville et ses commerces étant à quelques kilomètres de notre emplacement, et ayant besoin de vivres, nous avons pris une fois encore nos vélos.
Après l’effort, le réconfort, nous nous sommes cuisinés de bons burgers Végé!

 

La pointe du Raz, au sud-ouest du Finistère. Elle forme une « proue » d’une hauteur de 72 mètres dominant le Raz de Sein.
Le site a obtenu le Label Grand Site de France. C’est un promontoire rocheux constituant la partie la plus avancée vers l’ouest.
On raconte d’ailleurs qu’au plus loin qu’on puisse aller sur cet amas de roches, on peut apercevoir l’arrondi de notre planète.
Nous sommes donc allés vérifier cette légende, et avons escaladé jusqu’au dernier rocher de cette pointe.

 

OFFREZ NOUS UN CAFÉ EN CLIQUANT SUR LA PUB (MERCI INFINIMENT)




2 Comments
  • Egberts Anna
    Répondre

    Photos magnifiques..et votre commentaire trés interessant. Un havre de paix ….surtout en camping car….la liberté,des rencontres..et des bons petits plats….Continue bien votre route ensemble la ou le vent vous mêne…

    7 novembre 2017 at 15 h 31 min
  • TAVIOT
    Répondre

    Merci à vous deux de partager avec nous votre vision de la Bretagne…
    Elle est si vivifiante…
    Votre regard lumineux et neuf nous fait redécouvrir la poésie de ses paysages .
    Vos images sont belles, variées et touchantes…
    A bientôt de vous lire.
    Bisous tendres…
    Lydie

    10 novembre 2017 at 9 h 46 min

Post a Comment